2017

21/12/2017 nu 2542 squadra nu 2542

En 1967 était fondée l’ARC quelques semaines après la création du journal Arritti en décembre 1966, dont nous fêtions « i 50 anni » dans le numéro spécial de décembre l’an dernier. De la naissance d’une démarche autour de quelques pionniers, à la majorité absolue, très large (56,4 %) et […leghja di più]

Magnifique !

15/12/2017 nu 2541 squadra nu 2541

Plus de 55% des voix pour la liste Pè a Corsica conduite par Gilles Simeoni : les Corses ont fait un triomphe au projet nationaliste pour la future Collectivité de Corse. La propagation des idées est une mécanique mal connue, entre longues périodes de gestation et brusques accélérations de l’Histoire. […leghja di più]

Tamanta vittoria!

07/12/2017 nu 2540 squadra nu 2540

Dimanche prochain, le second tour l’élection de la future Collectivité de Corse sera bien plus qu’une formalité. Il sera l’occasion de rassembler bien au delà de 50% des Corses et de conforter ainsi la légitimité d’une démarche que l’État aura l’obligation de prendre enfin en considération. Chacun présumait, au vu […leghja di più]

La campagne tambour battant

29/11/2017 nu 2539 squadra nu 2539

Le Palais des Congrès d’Aiacciu n’avait jamais connu une telle affluence. Les 450 places assises ont été prises d’assaut, les travées étaient combles et des centaines de personnes se pressaient encore dans les deux corridors d’accès. Mille personnes, peut-être davantage, pour un simple meeting de campagne : du jamais vu […leghja di più]

JM. Mondoloni et JC. Orsucci

16/11/2017 nu 2537 squadra nu 2537

Nos adversaires se revendiquent désormais de l’autonomie. Mais rien dans leur projet, ni dans leur position d’allégeance à Paris, ne rend crédible cette affirmation destinée à détourner l’électorat qui souhaite des réformes profondes en Corse. Leur politique est en fait celle du statu quo. Seule la démarche d’union nationaliste Pè […leghja di più]

Quatre semaines pour gagner !

08/11/2017 nu 2536 squadra nu 2536

Il y a deux ans, les nationalistes ont gagné plus qu’une élection. Ils ont pris rang pour conduire les affaires de la Corse. Cela ne garantit pas une réélection automatique, mais ils sont désormais installés de façon durable comme une force à vocation majoritaire dans le paysage politique de la […leghja di più]

Attention !

02/11/2017 nu 2535 squadra nu 2535

Y aurait-il un Mariano Rajoy qui sommeille en lui ? Ses prises de position sur la Catalogne font écho aux marques de défiance ressenties en Corse. Emmanuel Macron, aux accents volontiers républicains, va vouloir peser contre la progression du mouvement national an Corse. Dès décembre prochain, et, à coup sûr, […leghja di più]